Tutoyer la Majesté

S Ithaa Béret laulhere-paris-15 WP

 » Tout d’abord il y a le noir de l’Espagne, très prégnant dans ce pays, dans son histoire, dans sa peinture et dans sa culture ou tradition. Subsistent en lui ces images fortes des femmes en mantilles, des costumes traditionnels, de ces intérieurs d’églises sombres et de la lumière aveuglante quand on en sort. Le noir s’oppose à la lumière et il y a parfois dans ses robes, avec tous ces jeux de tissus qui créent différents reliefs, les noirs mats contre les noirs brillants, ce même effet de mirage, comme une transmutation, ces robes qui se découpent dans l’espace. (…) Le noir chez Balenciaga résonne comme un renoncement à tout ornement pour ne retenir que l’essence des formes.  » ( Véronique Belloir, commissaire de l’exposition  » Balenciaga, l’Oeuvre au noir « , Musée Bourdelle, Paris-15e,  citée par Sylvia Jorif in ELLE France, 24 février 2017 ).

Parce que porter le béret à voilette comme Ithaa, blogueuse mode majuscule ignorant la tyrannie du « hype » à tout prix, c’est convoquer tout un imaginaire couture d’Élégance iconique, entre la Madone méditerranéenne éruptive et la Femme Fatale old school made in Hollywood, vénéneuse et fragile. Et donner corps à la Parisienne, cette chimère mercantile, aux racines historiques, littéraires et artistiques, dont le chic effronté, la désinvolture travaillée, n’ont et n’auront de cesse d’inspirer…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s