De la Signifiance du Pastel

StellaParis

 »  Le monde des objets, qui est immense, est finalement plus révélateur de l’esprit que l’esprit lui-même. Pour savoir ce que nous sommes, ce n’est pas forcément en nous qu’il faut regarder. Les philosophes, au cours de l’histoire, sont demeurés trop exclusivement tournés vers la subjectivité, sans comprendre que c’est au contraire dans les choses que l’esprit se donne le mieux à voir. Il faut donc opérer une véritable révolution, en s’apercevant que c’est du côté des objets que se trouve l’esprit, bien plus que du côté du sujet.  » ( Extrait d’un entretien accordé en 1993 au journal Le Monde par le philosophe  » matériologue  » François Dagognet ( 1924 – 2015 ).

Magnétisme boudeur et prestance hiératique, Maylis aka Stella Paris trahit ici toute la pertinence de ce postulat philosophique, tant l’univers matériel de cette preppy Beauté, des 50’s échappée, du lipstick upper tendre à la montre rosée, se fait signe ostensible de Grâce sublimée…

ps: Fragment de douceur faussement éthérée, cette superbe photo est l’oeuvre de Melvina from Don’t Mess With The Rabbit.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s