Beachy Bombshell

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 » Le mot n’a pas seulement une fonction pratique évidente, il est aussi un hommage et un soin, un baptême, la marque de l’attention particulière que l’homme porte à chaque phénomène de ce monde, grâce à quoi un ordre se fait jour et même une harmonie parfois dans le chaos de l’indétermination. Il est donc périlleux, voire criminel, d’user des mots avec négligence. Qui maltraite la langue se livre à un saccage, un carnage, à bien d’autres ravages encore. Le réel est tissé de nos symboles. » ( In  » Objets réanimés « , par Eric Chevillard in Le Monde, 4 mars 2016, critique de Jean Zéboulon, Bestiaire pour les jours de cafard & Objets pour les nuits sans lune, ( La Table ronde, 2016, pour les deux ouvrages. )

Qualifier Laura Girard aka The Stilettoholic de  » Bombshell* Tout-Terrain  » ce n’est en rien verser dans le sacrilège rhétorique, tant sa sophistication et son sex-appeal s’accommodent à merveille des plages mauritiennes 🙂

* créature à la plastique avantageuse dont la haute teneur en explosivité échappe à la subjectivité du jugement esthétique particulier.

 

 

Publicités

3 réflexions sur “Beachy Bombshell

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s