La Matelote de terre ferme

maison-michel-hat

 » La musique fonctionne pour moi un peu comme la danse dans le processus d’élaboration du texte (avant l’écriture), c’est-à-dire comme un horizon à atteindre, avec ce sentiment tenace que les mots ne parviendront à dire que bien imparfaitement ce qu’un mouvement du corps chorégraphié, une mélodie subtile ou un chant déchirant expriment de façon fulgurante ». ( Mathieu Riboulet, romancier cité in Le Monde, 21 septembre 2012.)

Oui, les mots sont (par essence) impuissants à retranscrire avec une absolue fidélité l’indicible des émotions esthétiques que certaines apparitions sont susceptibles de susciter. Mais leur pouvoir d’évocation n’en reste pas moins (suprêmement) insolent, caressant les contours de leur sujet, se cristallisant en autant de touches impressionnistes et  feutrées, en une estampe rhétorique endiablée.

ps: Cette beauté méditerranéenne hiératique,  féline urbaine authentique,  est Ithaa, Fashion blogueuse au raffinement versatile et tout-terrain aussi.

Publicités

6 réflexions sur “La Matelote de terre ferme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s