L’épaule dénudée

1014029_543528332362044_106072445_n Parce que l’insolent appeal d’une coupe asymétrique réside de facto dans sa manière d’incarner une certaine idée de la désinvolture stylisée, d’illustrer (à fleur d’épaule dénudée) le (si troublant) paradoxe du déstructuré (assurément) structurant… ps: Merveille d’épure veloutée, cette photo de Beladona Modele est l’oeuvre d’Olivia Bossert.

Because the cheeky and insolent appeal of an asymmetrical shape (certainly) lies in a way to embody a (so seductive) stylized casualness idea, to illustrate the (so unsettling) paradox of a certain unstructured structuring effect…  ps: This (as striking as uncluttered) picture of Beladona Modele is the work of Olivia Bossert.

Publicités

7 réflexions sur “L’épaule dénudée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s