« Because She wants to wish you Happy New Year »: Bianca Balti par Michelangelo DI BATTISTA in GQ ITALY novembre2007

Parce qu’entre la HOTissime Baby Doll et la Beauté concept/Muse en puissance, Bianca B (ps: alter ego latin de l’époustouflante Lara Stone ?) n’est autre que LA divine incarnation d’un certain Génie Italien, placé sous le signe des contrastes en trompe l’Oeil : l’Italie, à la fois foyer historique d’un Football ultra tactique, cynique et cérébral (la Patrie de Machiavel) ET Terre de créativité baroque, flamboyante, exubérante : éternel creuset d’une exigence innée de Sophistication, invariablement déclinée au service d’une certaine idée de la Perfection . . .

Because between the conceptual Muse and the HOTissime Baby Doll, Bianca B (ps: Kind of Lara Stone’s Mediterranean alter ego ?) simply is THE divine incarnation of a certain Italian Flair, placed under the sign of trompe-l’oeil contrasts : Italy, where Soccer historically is ultra tactical, cynical and cerebral (Machiavel’s country) and where Creativity virulently (but not exclusively) is Baroque, flaming and exuberant : innate requirement of Sophistication, invariably declined on the service of a certain idea of Perfection . . .
Publicités

19 réflexions sur “« Because She wants to wish you Happy New Year »: Bianca Balti par Michelangelo DI BATTISTA in GQ ITALY novembre2007

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s