VINTAGE « Spell » : Catherine Deneuve par Jean Loup SIEFF pour ELLE (Paris,1965)

Alors sans vouloir verser dans le fatalisme démagogique du « c’était mieux avant », je suis en fait toujours frappé de voir à quel point certains portraits hérités des années 1960/70 rendent bien mieux hommage à la grâce de leurs modèles que les visuels KARCHERisés/déshumanisés qui sont la norme pseudo-esthétique de notre Temps. Vertu d’une époque où l’intention sublimante (et donc la sophistication caractéristique) de ces commandes commerciales relevait bien plus de la Virtuosité – Majuscule pour le regretté Jean Loup Sieff (1933-2000) – du photographe que des facilités « Photoshop-isantes » . . .
So now, the english Translation !!! « Then without wanting to fall into the demagogic fatalism of « It was better before », I am actually strucked to see how many portraits inherited from the sixties/seventies years much better honour their Models’ Favour than the hyper digitized and deshumanized visuals which are the pseudo aesthetic standarts of our Time. Virtue of an era where these commercial commands’ sublimating intention (and thus underlying sophistication) much more raised from the Photographer’s Virtuosity – which truly declined itself on such a Majestic way with the late-lamented Jean Loup Sieff (1933-2000) – than from illusionary « Photoshop-isantes » facilities » . . .
Publicités

22 réflexions sur “VINTAGE « Spell » : Catherine Deneuve par Jean Loup SIEFF pour ELLE (Paris,1965)

  1. Les critères de beauté ont changé depuis. Les beautés d'aujourd'hui exhibent des coprs parfaits et les visage limite étranges. Avant les yeux de biche et des traits parfaits passaient avant le coprs athlétique et logiligne. Catherine Deneuve est la preuve parfaite. Je ne suis pas sûre qu'elle pourrait faire la même carrière si elle démarait avec le même capital beauté aujourd'hui.

    J'aime

  2. Je suis assez d'accord avec Adelina concernant les critères de beauté qui ont bien changé.Même à notre époque, des filles qui auraient été complètement insipides dans les années Deneuve deviennent nos canons de beauté…Disons que je suis partisane du « c'était mieux avant ! » 🙂

    J'aime

  3. Gorgeous, in every way. And I agree…portraits from the golden age do seem to honour models alot more. There is just something about the way they were shot, the intensity and the intimacy of the photographer and the subject. Without all the touching up, etc.Hope you're having a great week

    J'aime

  4. Cette photo rend à C.Deneuve son humanité. Je ne sais pas si c'est l'air inquiétant sur son visage ou la pose recroquevillée, mais une certaine fragilité ressort du personnage. Elle me fait penser à une héroine hitchcockienne.Bizaline

    J'aime

  5. less smoke and more mirrors back then. wow. i've never seen this photo of her before. i love what she's wearing. she was ahead of her time here. a very polished cow punk babe.please post more 60s!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s